Ordre : la cotisation 2001 en question

jeudi 1er février 2001

Des mêmes auteurs

 

RETOUR    La cotisation ordinale fixée à 1 350 F pour l’année 2000 est passée à 1 403,75 F en 2001. Le Dr Werner, trésorier du Conseil de l’ordre des médecins a accepté de répondre par écrit à notre question.

OpiMed  : Comment le Conseil de l’ordre des médecins peut-il expliquer une augmentation de 4 % des cotisations (et de 7,25 % pour la quote-part nationale), sans nuire à son image. Cela paraît-il raisonable à une époque où de nombreux sacrifices sont déjà exigés des médecins  ?

CNOMJW/MFL/TR du 10 janvier 2001

Mon Cher Confrère

Je vous remercie de votre réflexion concernant la fixation de cotisation ordinale 2001.

La cotisation globale, pour sa part, évolue dans une proportion d’environ 4 % et non pas 7,25 %.

Laissez-moi vous dire mon étonnement de voir un confrère, de toute évidence moderne de par l’usage que vous faites d’Internet, ne pas imaginer l’importance des investissements humains et technologiques qui ont pu ètre engagés depuis plusieurs années par le Conseil National au service de l’ensemble de nos confrères mais aussi de nos malades.

Pensez-vous que la mise en ligne de Tableau qui fait du conseil National le leader informatique parmi tous les organismes divers ayant en charge la santé, a pu s’engager dans cette voie sans une mise financière lourde ?

Vous parlez, par ailleurs, de l’image du Conseil National qui quitte son aspect à dominante répressive pour un aspect avenant plus positif vis-à-vis des médecins et de l’ensemble de la population. Depuis 5 ans un effort considérable a été fait dans le domaine de la communication.

Si vous désirez faire une brève enquête auprès des professions qui ont la chance de bénéficier d’une structure ordinale mais parfois répressive, vous aurez la surprise de constater que la cotisation ordinale est l’une des plus basses pour des activités similaires.

Je vous remercie de votre franchise et de m’avoir permis de conforter ma réflexion sur ce point.

Croyez, Mon Cher Confrère, à mes sentiments dévoués et confraternels

Dr J Werner, trésorier

Propos recueillis par le Dr Marc Godart


Tweet
 


Répondre à cet article