Mediator : du pain sur la planche

mercredi 22 décembre 2010

Nicolas Sarkozy est intervenu aujourd’hui, au cours du Conseil des ministres, pour réclamer « la transparence la plus totale » dans l’affaire Mediator, ce « désastre sanitaire » selon Irène Frachon. « Notre pays a construit depuis vingt ans un système d’agence sanitaire qui participe à cette protection. S’il s’avère qu’il y a des failles, notamment sur le champ de la pharmacovigilance, elles seront corrigées. Toutes les conséquences de ce dossier seront tirées » aurait-il affirmé.

« Nous avons vis-à-vis de nos concitoyens un impératif de protection »

Nous profitons de ces louables dispositions pour rappeler ici la liste des dix médicaments contestables en vente sur le marché français établie par L’Express et approuvée par Bruno Toussaint [1], directeur de la rédaction de la revue Prescrire [2].


Actos (Takeda)
Adartrel (GSK)
Di-Antalvic (Sanofi-Aventis)
Hexaquine (Laboratoire du Gomenol)
Intrinsa (Warner Chilcott)
Ketek (Sanofi-Aventis)
Nexen (Therabel Lucien Pharma)
Vastarel (Servier)
Zyprexa (Lilly France)
Zyban (GSK)

et leurs produits génériques éventuels.

Voir en ligne: 10 médicaments à retirer du marché.

[1] France Inter. Treize heures. 21 décembre 2010.

[2] Prescrire.org. Pour éviter une prochaine affaire Mediator. 10 décembre 2010.


Tweet
 



Forum