Tous des vendus

samedi 9 février 2002

ImmĂ©diatement commentĂ©e par le New York Times, cette publication a eu un impact inhabituel. Cela est certainement liĂ© Ă  l’objet de l’Ă©tude. Analyser, peu après la mise en cause de l’indĂ©pendance des revues scientifiques, les rapports entre l’industrie pharmaceutique et les auteurs des guides et des recommandations de pratique clinique Ă©tait un sujet de choix ; le pouvoir de ces publications Ă©tant proportionnelle Ă  la large cible professionnelle visĂ©e. Cela tient plus encore aux rĂ©sultats : 87 % des auteurs interrogĂ©s ont eu une forme quelconque d’interaction avec l’industrie pharmaceutique.

Parmi eux, 57 % ont bĂ©nĂ©ficiĂ© d’une aide financière pour effectuer la recherche publiĂ©e et 38 % ont Ă©tĂ© employĂ©s ou consultants d’un laboratoire. En moyenne, les auteurs sont apparus liĂ©s avec 10,5 firmes diffĂ©rentes. Dans chaque publication, 81 % (IC = 95 %, 70 - 92 %) des auteurs ont Ă©tĂ© en rapport avec un industriel. Toutes les recommandations, concernant sept des dix maladies analysĂ©es dans ce travail, ont eu au moins un auteur concernĂ©. Cinquante-neuf pour cent des auteurs ont eu des rapports avec des laboratoires dont les produits ont Ă©tĂ© Ă©valuĂ©s par les directives publiĂ©es, ces rapports ayant prĂ©sidĂ© au processus de crĂ©ation de ces directives dans 96 % des cas. Cinquante-cinq pour cent des rĂ©pondants ont indiquĂ© qu’il n’existait pas, au sein du travail dans lequel ils Ă©taient impliquĂ©s, de procĂ©dĂ© formel permettant de dĂ©clarer ces rapports. Dans les versions publiĂ©es, des dĂ©clarations spĂ©cifiques concernant les interactions financières personnelles de diffĂ©rents auteurs avec l’industrie pharmaceutique ont Ă©tĂ© mentionnĂ©es dans deux cas seulement. Sept pour cent des auteurs ont jugĂ© que leurs propres rapports avec l’industrie avaient retenti sur leur travail mais 19 % d’entre eux ont pensĂ© que les recommandations de leurs coauteurs avaient Ă©tĂ© influencĂ©es.

Avec 100 rĂ©ponses utilisables, concernant 37 recommandations publiĂ©es par des sociĂ©tĂ©s savantes amĂ©ricaines et europĂ©ennes de 1991 Ă  1999, pour 192 questionnaires envoyĂ©s, le taux de rĂ©ponse est faible. Mais les auteurs soulignent le niveau considĂ©rable d’interactions observĂ© et prĂ©conisent, afin de mieux sĂ©parer, Ă  l’avenir, les intĂ©rĂŞts financiers des objectifs mĂ©dicaux, un processus d’Ă©valuation des interactions extĂ©rieures prĂ©alable Ă  la mise en place des travaux.

Henri Gracies

Voir en ligne: Choudhry NK, et al. Relationships Between Authors of Clinical Practice Guidelines and the Pharmaceutical Industry. JAMA 2002 ;287:612-7.

Tweet
 



Forum


Fatal error: Call to undefined function spip_fopen_lock() in /home/medecine/www/opimed/ecrire/inc/distant.php on line 340