Michael Moore : opinions en santé

lundi 21 mai 2007

Michael Moore aime bien Cannes : l’Europe a pour l’Américain les yeux de Chimène et il ne manque jamais de présenter, en avant-première, ses réalisations au plus ancien des festivals de cinéma.

Après Roger and Me, Bowling for Columbine et Farenheit 9/11, Michael Moore propose Sicko, sa vision des sytèmes de santé britannique, français, cubain, canadien et américain. Bien entendu, elle n’a de valeur que celle d’un témoignage engagé mais, pour manichéen qu’il soit, le travail du cinéaste ne saurait laisser indifférent.

Il ne reste plus qu’à attendre la sortie en salle, annoncée aux Etats-Unis pour la fin du mois de juin, pour nous faire une opinion.

HG


En savoir plus

- Capital
- Le Monde


Tweet
 



Forum